MediasCitoyens

Rhône-Alpes : Les radios à la rencontre du Comité Territorial Audiovisuel

Le 24 mai 2012, la CRANC-RA (Confédération des radios associatives non commerciales de Rhône-Alpes) organisait à Bourgoin-Jallieu une rencontre entre les radios et le Comité Territorial Audiovisuel (ancien CTR). L’occasion pour la confédération de rencontrer les nouvelles radios nées l’an passé, et pour tout le monde de faire le point dans ses relations et ses obligations envers le CSA...

Organisée par la CRANC-RA, la réunion du 24 mai 2012 à Bourgoin-Jallieu avait deux objectifs : d’une part provoquer la rencontre de ses administrateurs avec les radios nouvellement autorisées à émettre depuis l’an passé ; d’autre part de permettre aux radios adhérentes d’échanger avec Christine Derville du Comité Technique Régional, l’organe représentant le CSA (Conseil Suéprieur de l’Audiovisuel) dans les régions.

Il faut dire que l’actualité est riche ces derniers temps de ce côté, et quelques échanges, toujours trop courts, sont bien nécessaires pour la bonne compréhension des évolutions en cours... Ainsi Christine Derville a pu faire le point sur différents sujets : le changement des Comités Techniques Régionaux devenus CTR, l’appel à Fréquences FM+ de 2011, mais aussi l’action du CSA en faveur de la Radio Numérique Terrestre.

715 fréquences FM en Rhône-Alpes

Le « CTR » est donc devenu « CTA » et a acquis par là même de nouvelles compétences. Celles-ci concernent désormais les radios et les télévisions locales et même pour partie de celles relevant du service public.

Christine Derville est aussi revenue sur le bilan de l’appel à fréquences de l’an passé. Au total, 169 nouvelles fréquences ont été libérées, dont une trentaine pour des radios associatives de catégorie A. A cette occasion, une dizaine de nouveaux projets radiophoniques a vu le jour (les autres fréquences sont notamment octroyées à des radios déjà existantes par ailleurs). Le paysage FM rhônalpin se compose donc désormais de 715 fréquences, dont 166 en catégorie A (radios associatives non commerciales) ; 124 en catégorie B (locales indépendantes), 67 en catégorie C (locales affiliées à des réseaux nationaux), 239 en catégorie D (réseaux nationaux) et 119 en catégorie E (radios généralistes nationales : Europe 1, RTL,RMC). Ces 715 fréquences ont été attribuées à 152 opérateurs, dont 81 en catégorie A.

Dialogue

Si le CTA a vocation de permettre localement l’existence des radios, il n’en a pas moins aussi la mission de veiller aux respects des obligations de celles-ci. Face aux nombreuses difficultés pouvant surgir dans le quotidien d’une radio associative à la situation financière précaire, ces obligations sont parfois difficiles à tenir. C’est pourquoi Christine Derville insiste sur l’importance du dialogue entre les radios et le CTA.

Radio Numérique Terrestre : attendre et voir...

Le CSA a lancé les premiers appels à candidatures pour la radio numérique terrestre et publié le calendrier des prochains appels. La région Rhône-Alpes ne sera concernée qu’en avril 2013 pour Lyon, Grenoble et Saint Etienne. Un soulagement pour tous, tant l’aventure encore incertaine de la RNT effraie encore les radios quant à sa mise en pratique. Ce calendrier permettra donc aux radios rhônalpines de profiter de l’expérience des autres régions...

Thierry Borde


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1284820

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Médias  Suivre la vie du site Médias associatifs en Rhône-Alpes   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License