MediasCitoyens

Retrouver la capacité d’agir 2 : politiques, jeunesse et solidarité

Seconde partie du compte rendu de l’Université européenne de l’engagement 2011 consacrée aux personnalités politiques venues à la rencontre des jeunes de l’AFEV.

Des entretiens très riches où se dessinent peut-être les pistes des futures politiques publiques du pays...

L’Université Européenne de l’Engagement de l’AFEV est aussi l’occasion pour les politiques en charge des questions de jeunesse de venir se confronter au dynamisme de ces étudiants venus de France entière.

Ainsi, aux micros de MédiasCitoyens, se sont succédé une ministre : Jeannette Bougrab, des conseillers régionaux : Lela Bencharif, Philippe Meirieu, Sarah Boukaala et des élus lyonnais : Louis Lévêque, Bruno Charles.

Ces entretiens ont permis de balayer avec eux les axes transversaux de l’université européenne de l’engagement : l’engagement et les politiques jeunesse, bien-sûr, mais aussi les inégalités sociales et territoriales, l’éducation populaire, la participation citoyenne et l’empowerment, le mouvement des indignés et les révolutions arabes...

Jeannette Bougrab

Jeannette Bougrab est secrétaire d’Etat, chargée de la jeunesse et de la vie associative. Elle prône le service civique comme espace d’engagement citoyen pour les jeunes. Elle expose aussi une vision optimiste du système scolaire : "je ne peux pas condamner un système qui m’a permis de m’en sortir" explique-t-elle. Face aux questions de Laura Tangre du Lyon Bondy Blog, la ministre défend la politique sécuritaire dans les quartiers tout en mettant en exergue les exemples de démarches de prévention et de proximité menées par la police à La Courneuve...

Jeannette Bougrab est interrogée par Frédéric Garcia, de Radio Trait d’Union ; Laura Tangre, du Lyon Bondy Blog et Zohra Laid, d’Esprits Critiques


Jeannette Bougrab à l’Université Européene de... par bressetv

Philippe Meirieu

Philippe Meirieu est Vice-Président du Conseil Régional de Rhône-Alpes en charge de la formation tout au long de la vie. Il dit son inquiétude : "notre monde ne sait pas faire la place aux jeunes qui arrivent", explique-t-il en citant les exemples des problématiques du marché du travail, du logement, de la formation. Il souligne que 10% des jeunes rhônalpins sont sans formation, ni emploi, ni aucune activité. Pour lui, il faut "s’interroger plus globalement sur la manière dont nous accueillons les jeunes" et "l’Afev montre qu’il est possible de donner aux jeunes des droits et des responsabilités "...

Philippe Meirieu répond aux questions de Patrice Berger (Radio Pluriel) et de Zohra Laid (Esprits Critiques)


Philippe Meirieu Vice-Président de la Région... par bressetv

Sarah Boukaala

Sarah Boukaala est conseillère régionale déléguée à la jeunesse. Elle exprime le soutien de la Région Rhône-Alpes à l’AFEV et au travail de "ces jeunes qui choisissent de prendre un temps dans leur vie pour l’engagement". Un engagement dont elle rappelle l’utilité sociale : "le travail qui est fait par les jeunes volontaires de l’AFEV n’a jamais été fait par d’autres". Elle revient aussi sur les événements du quartier grenoblois de la Villeneuve, et explique la nécessité du maillage des territoires par la complémentarité des actions des associations, des collectivités territoriales et des services publics d’Etat "qui doivent continuer à exister"

Sarah Boukaala est interrogée par Patrice Berger (Radio Pluriel)


Sarah Boukaala Conseillère Régionale en Charge... par bressetv

Bruno Charles

Pour Bruno Charles, vice-président du Grand Lyon en charge du développement durable, les pouvoirs publics n’ont pas les moyens de mobiliser seuls les solutions nécessaires face aux enjeux écologiques majeurs. C’est pourquoi "il faut donner aux citoyens les moyens de comprendre, les moyens de partager et les moyens de co-construire une destinée collective". Donner les moyens de cet "empowerment" prôné par Jacques Donzelot, les moyens de construire des formes d’organisations collectives locales où chacun peut participer, à l’image des AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) qui lient directement paysans et consommateurs sans passer par le truchement de la grande distribution. Donner les moyens, c’est passer par des processus d’éducation populaire. Une éducation populaire à repenser, notamment à l’aune des nouveaux enjeux écologiques : "on ne répondra pas aux questions politiques d’aujourd’hui sans un renouvellement de l’éducation populaire, explique l’élu Europe Ecologie au Grand Lyon. Et, pour lui, justement, ce que fait l’AFEV au travers de l’Université Européenne de l’Engagement, c’est la clef de la réussite d’un avenir politique commun."

Bruno Charles s’entretient avec Patrice Berger (Radio Pluriel) et Zohra Laid (Esprits Critiques)


Bruno Charles Vice Président du Grand Lyon. par bressetv

Lela Bencharif et Louis Lévêque

Nous l’avons vu dans la première partie de ce compte rendu, lors d’un entretien d’une grande richesse, Lela Bencharif et Louis Lévêque reviennent sur les notions d’empowerment et de participation, sur l’engagement citoyen, sur la mixité sociale et sur la situation de nos quartiers les plus pauvres face à une crise économique qui touche d’abord et avant tout les populations les plus défavorisées...

Ces quartiers sont les victimes des plus profondes inégalités sociales territoriales, et, selon Louis Lévêque, "les politiques publiques sont totalement insuffisantes par rapport à la réduction de ces inégalités"

Une analyse partagée par Lela Bencharif inquiète des conséquences du désengagement massif de l’Etat : "on a tous les ingrédients en France pour multiplier les générations d’indignés, pour renforcer les profondes inégalités sociales et territoriales". Certains quartiers ciblés par les politiques de la ville connaissent des taux de chômage jusqu’à 50%. Il s’agit de véritables "poudrières sociales" et pour l’élue régionale aucune solution ne sera trouvée sans "une refonte totale de la politique de la ville et de la politique du logement en France"

Des inquiétudes exprimées aussi par Louis Lévêque pour qui "la question du changement et de son urgence se pose en France pour sortir de la crise". C’est d’ailleurs le sens du mouvement des indignés qui "interroge profondément les systèmes dans lesquels nous sommes et montrent les limites du modèle libéral et du capitalisme en Europe qui nous conduit droit dans le mur..."

ECOUTER L’ENTRETIEN

Lela Bencharif, Louis Lévêque

Interview : Thierry Borde, Patrice Berger (37’30)


Depuis l’an passé, MédiasCitoyens est partenaire de cet événement. Cette année, un studio radio-tv a été mis en place au centre de l’université européenne de l’engagement afin de recueillir les témoignages des participants. Une lettre d’informations, La lettre Européenne de l’Engagement, a été réalisée quotidiennement lors de la manifestation par l’équipe du magazine No Dogs (lire dans la première partie)
Ont participé à la couverture médiatique de l’U2E avec MédiasCitoyens :

- Radio Pluriel
- Radio Trait d’Union
- Bresse TV
- No Dogs
- Lyon Bondy Blog
- Esprits Critiques
Merci aux équipes de l’AFEV pour leur participation et leur engagement.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1603506

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site A la Une  Suivre la vie du site Université européenne de l’engagement (AFEV - 2010, 2011, (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License