MediasCitoyens

Radio Semnoz : les rencontres écocitoyennes

Interview de Gilles Soulhac, de Radio Semnoz qui a impulsé dans sa radio et dans la région d’Annecy une dynamique "écocitoyenne". Avec notamment, l’organisation régulière de conférences permettant la rencontre du grand public avec des spécialistes nationaux et internationaux de l’écologie.

- Depuis maintenant deux saisons, Radio Semnoz organise des rencontres écocitoyennes sur le bassin annécien. De quoi s’agit-il ?

- Gilles Soulhac : Le principe est simple, il s’agit de permettre une rencontre entre le public, des scientifiques, des philosophes, des agro-biologistes, des physiciens et des acteurs locaux. Pour exemple, Pierre Rabhi (philosophe), Henri Joyeux (Cancérologue), Philippe Desbrosse (Grenelle environnement, chargé du bio europe), Gilles-Eric Seralini (biogénéticien, president du comité européen OGM), Claude et Lydia Bourguignon (biochimistes et agro-biologistes), Jean Paul Jaud (cinéaste, réalisateur de Severn)... Lors de nos rencontres, ils sont confrontés à des associations, des agriculteurs, des acteurs de l’environnement au niveau local. Ces rencontres sont animées par Radio Semnoz, qui ouvre aussi ces rencontres à des artistes locaux (chanteurs, poètes, conteurs, musiciens...).

- Les rencontres écocitoyennes attirent-elles le grand public ?

- G.S. : Elles attirent un public très varié qui remplit les salles. Les conférences réunissent chacune entre 400 et 800 personnes. Ce qui intéresse, ce sont certainement les thématiques proches des préoccupations de chacun : la santé, la consommation, le bio, l’alimentation, les OGM, les pesticides... Mais c’est surtout le choix des intervenants. Pour réussir ce challenge, la radio est au quotidien sur le terrain : Interviews d’agriculteurs, de médecins, d’associations environnementales... Ce travail quotidien donne une crédibilité et un véritable label qualité à Radio Semnoz.

- Il s’agit donc d’une véritable spécialisation de Radio Semnoz sur la thématique de l’écologie ?

- G.S. : Radio Semnoz est à la base une radio de musique classique. La venue de deux journalistes en 2009 a permis une grande ouverture sur les domaines sociaux, culturels, environnementaux. Le choix d’une spécialisation "écologique" s’est fait par l’intérêt du public sur ces questions, et la demande de nombreuses associations du département de la Haute-Savoie. De plus, je suis moi-même très engagé dans ces thématiques depuis plus de 20 ans. Ayant travaillé en agriculture bio pendant plus de 7 années, mon approche est celle d’un simple citoyen qui souhaite en savoir plus sur de vrais problèmes : la santé de ses enfants (alimentation), l’impact des OGM sur la santé, l’impact des ondes électromagnétique sur le cerveau, la vérité sur les déchets des centrales nucléaires... Informer les citoyens et leur donner la parole, faire entendre les scientifiques que les grands médias n’invitent pas toujours, nous sommes vraiment au coeur de la vocation d’une radio associative. Et comme nous l’avons encore vu avec l’incident nucléaire au Japon, l’information dominante est bien loin d’être indépendante. A son niveau, localement, une radio peut aujourd’hui jouer ce rôle d’acteur indépendant au sein de la société civile.

Source : lettre d’informations de la Confédération des Radios Associatives Non Commerciales de Rhône-Alpes - mars 2011


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1284820

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Médias  Suivre la vie du site Médias associatifs en Rhône-Alpes   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License