MediasCitoyens
L’environnement en danger

Alerte chez les abeilles : le Cruiser, un nouveau Gaucho ?

Le son de leur vol léger peuple nos étés bucoliques, elles fleurissent nos jardins tout au long de l’année ; amies de l’homme, elles vont même jusqu’à le soigner de leurs miels, de leurs gelées royales ou autres propolis... Mais les abeilles sont en danger. Après le redoutable et fameux Gaucho, c’est au tour du Cruiser de venir terroriser les apiculteurs.

Suivant en cela les avis rendus par l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments), le gouvernement a autorisé en janvier l’utilisation du Cruiser, un insecticide neurotoxique déjà autorisé en Allemagne et utilisé dans différents pays.

Un produit dangereux pour les abeilles...

Si l’AFSSA reconnaît la dangerosité a priori du produit, elle se range tout de même derrière l’autorisation allemande, selon le principe européen de reconnaissance mutuelle.

Extrait de l’avis de l’AFSSA : "Au regard des données évaluées au niveau européen, le thiaméthoxam et le CGA 322704 sont très toxiques pour les abeilles. Le thiaméthoxam est systémique et peut migrer vers les pollens et nectars. Il s’hydrolyse en CGA 322704, lequel est considéré comme un résidu pertinent dans les plantes. Le métabolite majeur CGA 322704 peut être persistant et les résidus dans le sol peuvent être mobilisés par les cultures suivantes. Un flux de thiaméthoxam et de CGA 322704 vers la ruche ne peut pas être exclu et les abeilles de la ruche peuvent être exposées (larves, nourrices, abeilles d’hiver)."

...mais autorisé

Les raisons développées pour justifier l’autorisation tiennent par exemple aux précautions pratiques prises lors de la plantation des semences traitées. La conclusion de l’avis de l’AFSSA qualifie donc les risques potentiellement générés par le Cruiser comme "acceptables" mais assortit son avis favorable de nombreuses recommandations reprises par l’homologation officielle du ministère.

Voir le communiqué du ministère de l’agriculture et de la pêche du 30 janvier 2008 : "Cruiser une mise sur le marché surveillée et évaluée"

Protestations

Commentaire de la Filière Apicole Française au lendemain de l’autorisation ministérielle :

"Ces nombreuses réserves et conditions d’autorisation, émises par les pouvoirs publics, démontrent leur connaissance des risques générés par les insecticides neurotoxiques d’enrobage de semences sur l’environnement et sur les insectes pollinisateurs en particulier l’abeille. Beaucoup de travail en perspective pour les services de l’Etat à qui incombera la lourde tâche de contrôler sans moyens supplémentaires la bonne application de ces nombreuses recommandations !"

Selon le Syndicat des Apiculteurs, le Cruiser est toxique pour les abeilles. Les apiculteurs se basent en cela sur l’expérience de l’Italie où des ruches auraient été décimées par ce même produit...

Lors du salon Primevère de Lyon, Sandrine Moiroud, de radio Couleurs FM a donc interrogé Alain Rouchon, Président du Syndicat d’Apiculture du Rhône :

(Une émission réalisée par Olivier Granell, Radio Pluriel)

Ecouter l’émission

Sensibilisé par les apiculteurs de la région, Jean-Jack queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes proteste le 24 janvier dans un courrier adressé au ministre de l’agriculture : "Votre arrêté est une marche arrière incompréhensible. Vous le savez, les signaux sont alarmants dans tous les pays quant à la survie des abeilles", écrit-il notamment.

Lire la lettre de Jean-Jack Queyranne

Les oiseaux sont aussi en danger

Sans jamais nier la toxicité des composants du Cruiser, l’AFSSA reprend toutefois les conclusions allemandes et reconnaît que ces risques deviennent acceptables dans le cadre d’une utilisation rigoureuse. L’agence française reconnaît même l’existence de dangers pour les populations d’oiseaux granivores :

"Les résultats de l’évaluation de Tier-1 indiquent un risque élevé pour les oiseaux et les mammifères granivores mais aucune évaluation affinée n’a été produite. Selon le rapport d’évaluation allemand, les risques aigus, à court terme et à long terme pour les oiseaux et mammifères granivores et herbivores sont acceptables. Pourtant, le certificat d’autorisation comporte les deux phrases de précaution :

NT679 : "Le produit est toxique pour les oiseaux ; pour cette raison, il faut s’assurer qu’aucune semence ne repose à découvert sur le sol. Avant de soulever le semoir, il faut l’arrêter à temps afin d’éviter des pertes de semences postérieures au levage".

NT467 : "Ne pas laisser pénétrer de produit ni de restes de produit, d’emballages ou de récipients vides, ni de liquides de rinçage dans les eaux. Ceci inclut également les écoulements indirects dans les canalisations, lors de l’utilisation dans les jardins et les allées ainsi que les conduits pluviaux ou d’écoulements des eaux usées"." ...

..."Les risques à court-terme pour les oiseaux granivores sont considérés comme acceptables sur la base de cette évaluation. L’exposition à long-terme des oiseaux et mammifères granivores n’est pas pertinente. Cette évaluation ne couvrant cependant pas l’exposition accidentelle aux tas de semences perdues, pour protéger les oiseaux et les mammifères sauvages, il convient de préconiser d’enfouir les semences traitées dans le sol et de s’assurer que ces semences sont bien enfouies au bout du sillon."

(Extraits de AVIS de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à une demande d’autorisation de mise sur le marché de la préparation CRUISER à base de thiaméthoxam, de la société Syngenta Agro SAS, dans le cadre d’une procédure de reconnaissance mutuelle.)

En clair : nous savons que c’est dangereux, mais comme nos voisins le font, nous devons le faire... Il en va de la solidarité européenne comme de la solidarité dans tout mariage...elle vaut pour le meilleur, mais aussi pour le pire !

TB

Lire les documents de l’AFSSA relatif à la demande d’autorisation de mise sur le marché de la préparation CRUISER :

Document 1

Document 2


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1240615

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le monde d’ici et d’ailleurs  Suivre la vie du site Ecologie   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License